documentaire - Tout public - 2015 - France - 52 mins
De Aurine Crémieu
Résumé

Juqu’en 1914, la peinture reste l'outil de propagande le plus fiable pour l’armée française. Ce sont d'ailleurs à des peintres que l'on confie d'abord la tâche de montrer la guerre en images. Quand la première guerre mondiale débute, les allemands ont pris les devants en créant un service photographique. En prenant le contrôle des images de guerre, ils vont inciter la France à se battre à son tour sur ce terrain médiatique. Dans ce film, il est question d’analyser ce tournant. En toile de fonds, une question, qui n’a de cesse d’être posée : comment témoigner en images d’un conflit ? Le principe est de faire se rencontrer, autour des images de la première guerre mondiale, conservée par l’armée française, deux générations de photographes, ceux de 1915 et ceux de 2015. Chacune d’elles soulève une question, un débat, qui a lieu entre photographes, au travers d’interviews. Les photo-reporters d’aujourd’hui explorent les motivations de leurs « collègues » d’antan, grâce à l’analyse d’un détail, d’un point de vue particulier, d’une lumière. Avec les historiens qui ont travaillé sur la photographie en temps de guerre, ils redonnent vie à ces hommes qui ont « vu » la guerre autrement et nous parlent avec de leur métier, de leur passion et de la nécessité d’aller sur le Front.