Image
Compte Toute L'Histoire
Votre abonnement vous permet d'accéder au Live et Replay de la chaîne.
Si vous avez déjà un compte :
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
 
 
 
 
Si vous n'en avez pas :
 
 
 
Entre 6 et 12 caractères
 
 
 
 
VOS PROGRAMMES XXEME-SIECLE
Dans ce premier volet, nous partons pour la Nouvelle-Zélande, à la rencontre de John Howe, directeur artistique des films de Peter Jackson, dans les décors grandeur nature de la trilogie du Hobbit. Alors que s’achève le tournage, John Howe arpente encore une fois ces décors, créés à partir de ses dessins. À Oxford, au Royaume-Uni, le professeur Leo Carruthers nous révèle que l’écrivain Tolkien était aussi un professeur spécialiste des légendes anciennes. C’est dans ces légendes qu’il faut trouver ses sources d’inspiration, et dans les lieux qui les ont vus naître. John Howe retourne alors en Europe, à la recherche de ces lieux chargés d’histoire. C’est le début de sa quête.
Les accords d'Evian sont signés le 18 mars 1962. Ils se traduisent dès le lendemain par un cessez-le-feu sur tout le territoire algérien. Ils sont ensuite approuvés, lors du référendum du 8 avril 1962, par 90% des Français. Mais pour arriver à son terme, la négociation aura duré des mois.

À travers de nombreux témoignages, ce film va raconter le fil des négociations avec une mise en parallèle des évènements sur le terrain et du secret des discussions.

Ce documentaire événement donne une description précise de l'ambiance à la table des négociations, des tensions les plus fortes, des espoirs de chacun, des grands événements qui ont réellement eu un impact sur le résultat final des accords.

Suivi de :

Rester en Algérie

Algérie, été 1962. Huit cent mille Français, les «Pieds-Noirs», quittent leur terre natale dans un exode tragique et soudain. Au même moment, alors que le pays est en état d'urgence, 200.000 Français décident de rester. Au cours des décennies suivantes, les évolutions politiques et la décennie noire des années 90 pousseront beaucoup d'entre eux à l'exil vers la France. Mais certains ne sont jamais partis. Ce sont les derniers dépositaires de la mémoire d'un groupe minoritaire, un groupe resté dans l'ombre pendant cinquante ans