Documentaire - Tout public - 2011 - France - 52 mins
De Michèle Dominici.
IMAGE & COMPAGNIE, ARTE FRANCE.
Résumé

Fille de joie, et de misère - INEDIT

Regards sur la vie des filles de joies dans les maisons closes
Les maisons closes, univers fantasmagoriques d’un autre temps où les femmes en plus d’être prostituées étaient recluses. Maisons aux volets fermés, Maisons dorées en toc ou or massif. Il y avait de tout, pour tous les goûts, toutes les bourses.
Maison luxueuse où les grands de ce monde se croisaient : futur roi d’Angleterre ou stars américaines, tous s’agitaient dans les mêmes bras voluptueux. Mais si ces lieux revêtent encore un charme suranné, les filles, ces filles de joie, ne rêvaient que de s’affranchir et de liberté.

Suivi de :


Les suffragettes, ni paillason, ni prostituées

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, au Royaume-Uni, des femmes commencent à s'organiser pour militer en faveur du droit de vote.
Il faudra attendre 1928 pour que celles que l'on surnomme les suffragettes obtiennent gain de cause.
En dix ans, grâce à leur farouche détermination, elles vont faire passer le Royaume-Uni du vote censitaire au suffrage universel, en redéfinissant totalement la notion de citoyenneté.

Rediffusion :
jeudi 30 mars à 13:53
dimanche 02 avril à 01:03
vendredi 07 avril à 19:01