Documentaire - Tout public - 2010 - France - 52 mins
Résumé

3 octobre 1980 : une bombe explose devant la synagogue de la rue Copernic à Paris, où des centaines de personnes sont en train de prier.

Quatre morts, quelques dizaines de blessés. L'explosion qui s'est déclenchée trop tôt, épargne les fidèles : le carnage aurait pu être plus effroyable encore.

La mémoire collective se souviendra du mot malheureux du premier ministre de l'époque, Raymond Barre, déplorant que cet attentat ait finalement frappé des "Français innocents". Consternation.  Des centaines de milliers de Parisiens manifestent contre l'extrême droite, soupçonnée d'avoir commis l'attentat.

Il s'avèrera plus tard que l'attentat a été exécuté par un groupe palestinien extrémiste.  L'explosion de la rue Copernic est un moment tournant : la France se trouve prise en otage dans les conflits du Moyen-Orient. Il va falloir apprendre à vivre avec le terrorisme. 

Après que l'enquête piétine pendant des dizaines d'années, un des hommes soupçonnés de l'attentat est retrouvé au Canada, où il file des jours tranquilles d'enseignant dans une université. La justice française demande son extradition.

Pour tous ceux dont la vie a été saccagée, c'est comme si l'affaire de la rue Copernic sortait enfin d'un long sommeil. Pour tous  - victimes, assassins et enquêteurs - l'attentat de la rue Copernic est à nouveau terriblement présent