Documentaire INEDIT - - 2009 - France - 90 mins
De Michaël Prazan
KUIV, PRODUCTIONS, 2009
Résumé

L’année 1942 sera la plus meurtrière pour les Juifs de l’est. Méthodiquement, les communautés juives disparaissent les unes après les autres dans les territoires conquis. Alors que la destruction par gaz des Juifs d’Europe de l’ouest dans des camps de la mort est entérinée à Wansee le 20 juillet 42, la contre-attaque soviétique gagne du terrain après la bataille de Stalingrad. L’Allemagne nazie qui comprend qu’elle peut perdre la guerre, charge les Einsatzgruppen de superviser l’effacement des traces du génocide à l’est. C’est le début de l’opération 1005. Sur les sites des exécutions de masse, des esclaves juifs déterrent et brûlent les corps des victimes avant d’être eux-mêmes liquidés. Leur révolte a lieu partout jusqu’à la bataille de Berlin, qui sonne le glas du nazisme. Vient l’heure des comptes. Les procès soviétiques s’enchaînent à l’est pendant qu’à Nuremberg, on juge en 1947 quelques dirigeants des commandos de la mort nazis. Dans le contexte nouveau de la guerre froide, pour épargner à l’opinion allemande le sentiment d’iniquité, les condamnations à mort sont commuées en peines plus légères. Sur les 24 chefs des EZG jugés à Nuremberg, seuls 4 sont exécutés. La plupart des responsables de l’assassinat de près d’un million et demi de juifs retrouveront leur liberté dans les années 50.